bienvenus chez noûs , bienvenus en noûs .

---je dédie ce texte a tout ceux et celles qui sont près a écouté les blablabla d'un petit je qui se mets' a nu , a noûs . ce mets que long doigt manger a double et a triple sens , est un mais ? qui se remet en question . questions qui d' ailleurs  revient souvent main vie , bredouille , sans réponse . affamé de ce fait , ne trouvant rien d'autre a se mettre sous la dent . question se mange , découvrant en lui réponse . surpris de ce fait , question resta sans réponse , car question était la réponse a sa propre question .  intrigue , suspense , non sens , c'est ce que nous allons voir et vivre en lisant et en nous enlisant dans ce monde noûs veau . veau qui d'ailleurs ne vient pas d'ici , ( logique non ! ) nom de veau étant donné a l'enfant de plusieurs mammifÈre différent incluant la baleine , qui bien  h art ponné a l'écoute de mes dires , se retrouve en bateau , ne m'ayant vu venir du profond de ces eaux . 

---donc voici - voici donc , on ouvre ouvrons la page , une des multiples façons de bien m'exprimé a propos de cette art ,  art si il y a ? tout ce qui est dit et non dit , ne sont que point de vues . multiples points de vues , aussi valables les uns que les autres . ( exemple concret : le vers d'eau a moitié plein , vers'us le vers d'eau a moitié vide . ) 

---sérieux ! on ne souri pas on ne se change pas en sourie . restons calme !...calme . l'art ce créé dans le verbe , l'action , le mouvement . pour acquérir l'art noûs , il faut acquérir la pensée noûs , l'esprit noûs . il faut un vouloir conscient , une volonté , une acceptation de changer notre état d' esprit ou notre esprit d'état ,                                               cette état d'esprit a toujours existé et il a une infinitée d'autre nom , tous aussi valabe les uns que les autres . mais moi petit je , je le comprend mieux en noûs . pour la plupart du monde le noûs est inconscient , il sommeille en soi , il faut le réveillé pour reprendre conscience . pour ma part j'étais inconscient de mon inconscience envers cette espace , ce trou béant , ce vide en moi et a coté de moi , cette espace libre a tout mouvement , libre a toutes pensées , libre de toutes pensées . ( QUI SI FROTTE SI PIQUE , SI         L'ASPIC S'Y APPLIQUE , EN ITALIQUE S'IL VOUS PLAIT . ) 

---ENTRÉ EN NOÛS EST UN ART EN SOI OÙ L'INDIVIDU PREND ( BIEN ) CONSCIENCE DE SON ÉTAT         D'ÊTRE EXTÉRIEUR ET INTÉRIEUR , ( VIEUX FOU ! REGARDE TOI , TU TE PARLE A TOI  MMMMÊME ? JE SAIS JE FAIT TROP DE BROUE AVEC MA BIÈRE . ) . NOÛS EST LE LIEN , LE LIANT , LA PORTE D'ENTRER ET DE SORTIE , LA CROISÉE DES CHEMINS INTERCONNECTÉ A TOUTES ET A TOUS . ( RESPIRE ) REPRENONS NOS ESPRITS , IL NE FAUT PAS FAIRE DE FAUX PAS ET R'VIRÉ FOU , MÊME SI LE FOU EST CACHÉ EN   NOÛS .

--- ( OUI MAIS ! L' ART NOÛS ÇA RESSEMBLE A QUOI ? ) JE NE SAIS PAS VRAIMENT . ET LÀ ! C'EST A   CETTE , ASCÈTE ENDROIT QU'EST LA RÉPONSE , OUI LÀ ! DANS CE NON SAVOIR ,  DANS CETTE INCONSCIENT , DANS CE QUE L'ON CROIS ÊTRE DE LA FOLIE , SE DOUCHE LE DÉBUT D'UNE PRÉCONSCIENCE  EN ATTENTE , ( PRÉSENCE CONSCIENTE A NOS COTÉS ) . UNE ÉPOUSE QUI NOUS GUIDE , QUI NOUS PHARE DANS LES NOIRS DE NÔTRE AVENTURE ENCORE TRÈS VAGUE , SUR UNE MER SANS FOND , SANS FONDATION . 

---ON MA MONTRÉ LA PORTE POUR ENTRER EN NOÛS . ET L'ON MA DONNÉ UNE CLEF , UN MOT , UN MOT CLEF POUR Y AXE CÉDÉ , POUR Y FAIRE CÉDÉ L' AXE . CETTE CLEF TOUT LE MONDE L'A . NOUS LA TRANSPORTONS TOUS SANS LE SAVOIR , SANS MÊME EN PRENDRE CONSCIENCE . ELLE SE NOMME , ELLE SE DIT ... JE , OUI ! JE , SIMPLEMENT JE A LA PREMIÈRE PERSONNE DU SINGULIER ( BONJOUR JE       M'APPELLE ET JE ME SIFFLE , JE JE JE JE JE ) . IMPOSSIBLE ON NE PEUT PAS SIFFLÉ CE  MOT , CE SON ! ALORS PEN'SON Y , ON PEUT SUREMENT LE DÉSSSIFFLÉ ? SSSSSSSSSSSSSS. 

---COMMENT UTILISE TON CETTE CLEF POUR ENTRER EN NOÛS ( EN TRER , ALIAS EN TROIS , S'OUVRIR EN TROIS , TRIN ). IL Y A AUTANT DE FAÇON D'UTILISER CETTE CLEF QU'IL Y A DE FAÇON D'ENTRER EN NOÛS . DE CELLE QUI ME SEMBLE A MON POINT DE VU , L'UNIQUE ET LA MEILLEUR FAÇON EST DE BIEN L'UTILISÉ . PRÉSENTEMENT CETTE CLEF, CE JE EN SOI NE VEUT PAS CÉDÉ , DONNÉ , PARTAGÉ , IL EST POSSÉDÉ . IL NE PEUT PLUS AXE CÉDÉ EN NOÛS ÉTANT PRISONNIER DE SON ÉTAT D'ESPRIT . MISE A TORT , SON S PRIS SE TORD ET SE SERPENTE NE VOULANT PAS CÉDÉ AU RE MORT ET AU REMÉMORE , PRÉFÉRANT L' OUBLIE A LA VIE  ( OUOUAAAAAAA ! C'EST BEAU ÇAAAAA ! ) .

--- PORTE OUVRE TOI , SÉSAME OUVRE TOI ( MOI J'AIME LE SÉSAME ) , ÇA MARCHE PAS NON PLUS .   NON ! NON ! TOI OUVRE TON TOIT . ARRÊTE POISSON ! ÇA NE VA PAS , RETOURNE LÀ EN HAUT EN EAU EN O SUR LA SIXIÈME NOTE DE MUSE IQUE , IL VA FALLOIR PRENDRE L'ESCALE LIÉS ET POUR LES ATTRAPÉES AU LASSE EAU ( QUI ? QUOI ÇA ? LES MARCHES ! ) . OUI LES MARCHES , IL FAUT LES LIÉES LES UNES AUX AUTRES . ( POUR QUOI FAIRE ? ) . POUR QU'ILS NE FASSENT QU'UN . POUR QU'IL SE FASSENT , FACE A FACE EN COMME UN ET QU'IL S'EFFACENT EN UN . CAR EN CHAQUE MARCHE SERPENTE LE JE QUI SE DÉLIT QUI SE DÉTACHE DE LUI MÊME NE SE CÉDANT PAS , NE SE DONNANT PAS , NE SE PARTAGEANT PAS IL SE CORPS ROMPE , IL A UN PAS ET UNE DÉ MARCHE BÊTE ET SAUVAGE QUI L'ANIME MAL ET LE REND A UN RANG ANIMAL . CETTE S PRIS SAUVAGE , PARCE QUE PRIS SUR LE FAIT   SE SAUVE NE SE RECONNAISSANT PAS ( c'EST PAS MOI ! ) . PRÈS A TUÉ POUR NE PAS SE CÉDÉ ET MIEUX POSSÉDÉ . IL SE TU TOI A LA DEUXIÈME PERSONNE DU SINGULIER . POSSÉDÉ LE JE NE VEUT PAS REPRENDRE SES S PRIS , RESTANT VOLONTAIREMENT IN CONSCIENT PAR PEUR DE REPRÉSAILLES DE SES PROPRES MORSURES . L' ANIMAL BÊTE QU'IL AIT , SE MENT ET SE DIVISE , PRÉFÉRANT SE DÉMEMBRÉ D'UNE PARTIE DE SON ÊTRE ET RAMPÉ SUR CEUX ET CELLES QU'IL A FAIT TAIRE , et l'écho me répond QU'IL A FAIT TERRE .

*point de vu---( je me suis tu et j'ai écouté , je me suis fait terre et j'ai re gardé ) . qui ? qui ? qui ? a dit ça ! . quiriqui le korrigan , grand sage des familles de lutins de bretagne . j'ean suis très content , merci jacques . dé'cousu de non sens , frère jacques se dit en chant sonnant joyeusement , de réveiller les cloches du matin qui s'étaient en dehors mis sous le coup de la mie nuit .

---réveillons le noûs en nous . comment ? . en prenant conscience et en acceptant que le je que nous entre tenons que nous chérissons que nous nourrissons , est un état de notre esprit dans sa phase reptilienne . un point de vu qui ne donne aucune place a d'autres points de vus . notre je égoïste cherche a être a la pointe de la pyramide , il se fait pierre et se construit en tour de babel . une de ses pierres dont il se sens  très fière est ( je suis humain ) . se servant même de cette pierre pour écraser son entourage , il se dit . (je suis plus humain que... ) . a vrais dire il ne fait que ça , écrasé , tué , détruire , afin que sa pierre devienne de plus en plus un précieux , convoité de tous qu'on idolâtre sur l'hotel du bien matériel dédié a mammon . ( ma et mon sortant facilement  de la bouche du je possédé . )

--- je me dé possède , je me délie , je me dé tache de plusieurs possessions pour bien nettoyer la clef qui ne peut , qui n'a pas le pouvoir  , la possibilité d'entré dans la serrure dû a toute cette oxydation , cettes corps ruption . ruption du corps fait de multiples particules sans partages . cette clef n'a pas de corps elle ne se tient pas elle s'effrite devant la porte d'entrer , elle se vaporise sous l'idée de se dé possédé . ( nous ne sommes pas possédé ) , bein ! non ! voyons... HI ! HI ! hi !  . corps ruption  a tout moment , le je possédé ne tient pas la route pour entrer en noûs , peureux . 

---ici la base , répondez la base ! . il y a eu corps ruption de l'esprit , se voyant corps et esprit . le corps rompus et l'esprit ne fut plus un mais deux . deux point de vues  de divers gens en une même direction opposé  se fesant face . ( tout se tient , tout se tient  dans ce chaos dans ce non sens . ) .si on fait face a une même chose dans une opposée direction , on se fait un face a face , simple quoi ! on se fait face . donc l'esprit se faisant face sous un point de vu opposé ne se re connaissant pas , pas se dissocia et rompa . la coupe était faite , vin a volonté , il y eu rejet d'un corps devenu étranger , d'un esprit qui avait subi la mort sure et qu'on avait fait taire en terre . et de cette terre fruit de l'arbre de la dix cordes est né l' s pris des mots hors sures et amers .

---poursuit , vit l'esprit traînant boule au pied qui de main tient le corps morts qu'il a fait terre .  entendit du poursuit vent ( reprend tes esprits et donne nous paroles , toi qui nous a fait terre . ). le s pris d'une soudaine conscience se mie a écouter et comme un livre s'ouvre en deux , ceux qui c'était fait terre se mirent a parler . donnants au donnant , l'esprit repris ses esprits près a les écoutés sans l'en de main ni boulet au pied se porte en volon taire , il se tue et se fit terre pour mieux écouté , se donnant en point d'ancrage aux racines de la faim né du fin parler si long temps sous caché et écrasé . sans dessus dessous il se cultive en donnant écoute et attention a celui qu'il avait         tué . ( bien venu chez noûs . )

---on ne dit rien pour rien a qui ne dit rien n'a rien , et qui n'a rien a tout coeur . l'as de coeur sur le  pique , noûs va droite haut coeur . opération en cour , dé membré le proverbe de tout sens , et garder la mie de la rythmie sur le do . ré . mi .  fa . sol . l'à si le sol se remet en mie lieu du do . tout va bien  , oppération réussi refermé le proverbe qui ne risque rien n'a rien . je  m'en lave les mains sang dessus dessous , a qui atout n'a rien , sans coeur main perdante .